Homeschooling : comment travailler à la maison en toute sécurité ?

Mobilité

De nombreux élèves commencent leur nouveau trimestre scolaire à la maison plutôt que dans une salle de classe.

Homeschooling

Pour les familles avec de jeunes enfants, le homeschooling (l’école à la maison) est souvent la première véritable occasion pour ces derniers d’utiliser sérieusement des ordinateurs (plutôt que des consoles de jeux).

Que le homeschooling soit nouveau pour vous, que vous le repreniez après une pause ou bien que vous soyez un habitué de ce type d’instruction, il est utile de prendre un moment pour vous assurer que vous le pratiquez en toute sécurité.

Prendre le temps de mettre en place dès maintenant de bonnes pratiques de sécurité jettera les bases d’un usage sécurisé de l’outil informatique pour les années à venir.

Les appareils partagés

De nombreux élèves devront utiliser un appareil partagé pour accéder à leurs travaux scolaires, peut-être l’ordinateur portable familial ou une tablette que leurs frères et sœurs utilisent également.

Donnez à chaque enfant un compte utilisateur qui lui est propre sur l’appareil partagé en question.

Une telle précaution vous permettra de configurer le contrôle parental sans affecter votre propre accès. Elle aidera également vos enfants à adopter de bonnes habitudes en matière de sécurité, comme avoir leur propre mot de passe (même si, selon leur âge, ils devront peut-être le partager avec vous).

Lisez notre article Setting up a Mac for young children (configuration des Mac pour les jeunes enfants) afin de découvrir notre guide pas à pas dédié aux utilisateurs Apple afin de bien démarrer.

Un accès Internet

Pour accompagner la démarche de homeschooling, de nombreux enseignants proposent des liens vers des ressources d’apprentissage en ligne.

Il peut s’agir de vidéos hébergées sur des sites tiers tels que YouTube et Vimeo, de matériel hébergé par l’école ou de ressources sur des sites externes, gratuits ou achetés par l’école.

Les enseignants peuvent également définir des tâches qui obligeront les élèves à faire leurs propres recherches sur le Web.

Toutes ces activités nécessitent que les enfants aient accès à Internet. Le défi consiste donc à permettre l’apprentissage tout en protégeant vos enfants contre les sites Web inappropriés et en excluant le contenu pour adultes de leurs résultats de recherche.

Nous vous recommandons donc de créer un compte pour votre enfant, puis d’activer les contrôles parentaux de votre système d’exploitation afin de limiter les sites auxquels votre enfant pourra accéder.

Si vous êtes un utilisateur de Windows 10, vous pouvez configurer les options familiales dans la barre de recherche et activer le contrôle parental à partir de cette rubrique. Une navigation Web stricte sur Microsoft Edge est alors automatiquement activée et la navigation privée (incognito) est désactivée. Pour plus de détails, consultez le guide Microsoft.

Si vous utilisez un Mac, vous pouvez procéder de plusieurs manières en fonction de la version que vous possédez. Recherchez alors les instructions adaptées à votre version ou suivez les étapes décrite dans notre article intitulé : Setting up a Mac for young children.

Homeschooling

Contrôle parental sur les sites Web auxquels vos enfants peuvent accéder (Mac).

Nous vous suggérons également :

  • d’utiliser un produit antivirus pour votre foyer qui inclut le filtrage Web parental. Cette solution vous permet de contrôler le contenu Web auquel vos enfants peuvent accéder sur l’ordinateur.
  • de profiter des fonctionnalités des moteurs de recherche pour restreindre l’accès aux sites Web pour adultes. Bien que ces filtres ne soient pas efficaces à 100%, ils réduisent tout de même la probabilité que des résultats inappropriés apparaissent à l’écran.

Remarques :

Les applications éducatives

Le homeschooling vous oblige souvent à télécharger de nouvelles applications. Il peut s’agir d’applications de ressources pédagogiques dédiées ou d’applications qui vous permettront de travailler en ligne, comme l’annotation de documents numériques ou la participation à des cours en ligne.

Quelles que soient les applications que vous utilisez, rendez-vous systématiquement sur les boutiques d’applications officielles (sur un iPhone, vous n’avez pas d’autre choix que d’utiliser l’App Store d’Apple; sur Android, vous avez la liberté de sortir des sentiers battus, mais nous vous recommandons de vous en tenir à Google Play.)

Il est également très utile de lire les avis et les expériences d’autres personnes concernant les nouvelles applications avant de les télécharger pour vous assurer que ces dernières ne soient pas piégées comme les fleeceware par exemple, à savoir une programmation trompeuse qui vous demande en douce de l’argent après une période d’essai “gratuite”.

Nous vous suggérons également d’ignorer les évaluations et le nombre d’étoiles au niveau des boutiques d’applications elles-mêmes. En effet, vous ne savez pas qui a mis ces notes ou qui a publié ces commentaires, ni même si l’application a véritablement été utilisée.

De fausses notes et des avis à l’allure officielle concernant la boutique en question peuvent être achetés en ligne à des prix véritablement dérisoires. Recherchez plutôt des avis sur des forums d’utilisateurs indépendants ou des discussions dans des groupes de cybersécurité en ligne.

Si vous souhaitez utiliser des contrôles d’application stricts, certaines fonctionnalités de contrôle parental vous permettent de limiter vos enfants à des applications spécifiques.

Homeschooling

Contrôle parental sur les applications que vos enfants peuvent utiliser (Mac).

Les mots de passe

Le homeschooling est souvent la première occasion, pour les enfants, d’être confrontés à la gestion des mots de passe. Ils ont probablement un mot de passe pour les emails de leur école et les ressources d’apprentissage en ligne, et s’ils possèdent un compte distinct sur un appareil partagé, ils auront également un mot de passe pour ce dernier.

Certains mots de passe, tels que ceux des ressources en ligne mises à disposition par l’école, auront été définis par l’école elle-même et vous ne pourrez peut-être pas les modifier. Cependant, pour tous les mots de passe que vous pourrez mettre à jour, il est recommandé de remplacer celui défini par défaut par un nouveau que vous serez le seul à connaître.

Créer des mots de passe difficiles à cracker est une tâche que les enfants peuvent exécuter eux-mêmes, ce qui permet ainsi de les responsabiliser.

C’est aussi une excellente occasion de leur présenter les phrases secrètes (passphrases) : commencez par des mots qui suscitent leurs intérêts pour rendre les phrases plus faciles à retenir, puis travaillez ensemble pour les rendre plus complexes.

En fonction de l’âge et des capacités de votre enfant, vous souhaiterez peut-être commencer par des phrases secrètes simples avant de passer à des phrases plus complexes en les modifiant une fois qu’ils seront prêts. Par exemple :

Passphrase de l’enfant       Passphrase simple       Passphrase complexe/modifiée
------------------------    --------------------    ------------------------------
Ice cream is yummy            Icecreamisyummy              IceC^eam?YuMMy!
My teddy Eddy                 Myteddyeddy                  MyTeddy//E4d3d2y1

Même une simple phrase secrète est probablement beaucoup plus sécurisée que le mot de passe fourni par défaut.

Avec les mots de passe définis par défaut par un tiers, vous ne pourrez jamais être sûr du nombre d’autres comptes configurés avec le même mot de passe ou du nombre de personnes ayant accès à la liste des propositions choisies par défaut.

Personne ne veut commencer sa semaine par une fastidieuse réinitialisation de mots de passe oubliés, mais il faut tout de même admettre que les enfants oublient souvent leurs mots de passe ou leurs phrases.

Vous pouvez utiliser un gestionnaire de mots de passe, mais l’approche low-tech consistant à noter le mot de passe (ou la phrase) et à le conserver dans un endroit sûr et séparé de l’appareil est souvent une solution plus pratique pour les familles.

D’une manière générale, les conseils sur les mots de passe incluaient souvent des règles telles que “ne jamais noter vos mots de passe”, mais si vous les notez et les placez en sécurité (plutôt que de les inscrire sur un Post-it collé sur votre écran !), le risque qu’un individu ne s’introduise dans votre maison et ne les vole est très faible.

Si vous avez des enfants plus âgés, ils peuvent regarder notre vidéo intitulée : Comment créer un mot de passe sécurisé et s’en rappeler ?

La sécurité des appareils

Une condition préalable pour étudier à domicile en toute sécurité est que vos appareils soient sécurisés. Assurez-vous donc que ces derniers soient entièrement corrigés et à jour et qu’un logiciel de sécurité efficace soit installé.

Sophos Home (des versions gratuites et payantes sont disponibles) et Sophos Mobile Security (gratuit) offrent une cybersécurité de niveau professionnel pour vos ordinateurs personnels Windows, Mac et téléphones Android, notamment le filtrage Web.

Vous pouvez gérer la protection de plusieurs appareils à partir d’un seul compte Sophos Home, facilitant ainsi la sécurité de tous les ordinateurs et téléphones au sein de votre foyer.

Protection de la vie privée

Le homeschooling est une bonne occasion pour parler de protection de la vie privée numérique avec vos enfants. Vous pouvez prendre de nombreuses mesures pour préserver votre vie privée en ligne, notamment :

  • Vérifier les paramètres d’autorisation dans votre navigateur. Assurez-vous que la localisation, l’appareil photo, le micro et les notifications soient bien positionnés sur “Demander avant l’accès” (ou une formulation similaire).
  • Utiliser des options de confidentialité sur les appareils iOS et Android. Lisez iOS 14 and Android 11 privacy tips – top 5 things to check pour obtenir des conseils pratiques délivrés par l’équipe Sophos.
  • Faire attention lorsque l’appareil photo est actif. Méfiez-vous des tâches en arrière-plan lorsque votre appareil photo est actif. N’autorisez pas les applications ou les sites Web à accéder à ce dernier, sauf si vous savez que vous en avez besoin, et ne divulguez rien que vous pourriez regretter ensuite.

Le conseil le plus important en matière de protection de la vie privée est la pédagogie.

Discutez avec vos enfants de l’importance de la protection de la vie privée lors du partage de contenu personnel : ce qu’ils partagent, comment ils le partagent et avec qui. Il existe une énorme différence entre envoyer à votre enseignant un lien vers une vidéo stockée sur un disque personnel et la mettre en ligne sur YouTube pour une consultation publique.

Le Wi-Fi domestique

Il est très utile de prendre quelques minutes pour vérifier que votre réseau Wi-Fi domestique soit bien sécurisé, à la fois pour protéger vos données personnelles et, si un membre de votre famille travaille à domicile, le réseau de son entreprise.

Une fois qu’un attaquant a réussi à pénétrer dans un de vos appareils au sein de votre réseau, il est beaucoup plus facile pour lui de fouiller dans la vie numérique de votre famille, et de s’introduire dans d’autres appareils, notamment votre ordinateur portable personnel ou professionnel, et à partir de là peut-être même d’accéder à votre réseau professionnel.

Consultez les 5 conseils de cybersécurité pour bien protéger votre réseau Wi-Fi domestique de l’équipe support de Sophos pour obtenir plus de détails.

Soyez proactif

Gérer le homeschooling avec tout le reste est un effort majeur pour la plupart des familles, et il peut être difficile de trouver le temps et l’énergie pour se concentrer aussi sur les bonnes pratiques à mettre en œuvre en matière de cybersécurité.

Si tel est votre cas (et nous écrivons par expérience), prévoyez alors du temps le week-end où la pression est moindre pour remettre les travaux scolaires. La plupart des éléments que nous avons traités ci-dessus ne doivent être configurés qu’une seule fois.

La pédagogie est, comme toujours, la clé d’une bonne sécurité.

L’un des avantages inattendus observé lors du homeschooling est que le nombre plus important de repas partagés en famille a été l’occasion idéale de parler de cybersécurité et de protection de la vie privée.

EN SAVOIR PLUS SUR LA SÉCURITÉ DU WI-FI DOMESTIQUE

Billet inspiré de Home schooling – how to stay secure, sur Sophos nakedsecurity.

Leave a Reply

Your email address will not be published.