De la crypto-monnaie dérobée dans un portefeuille numérique sous la menace d’une arme !

Cybercriminalité

La crypto-monnaie attire les convoitises, mais attention à la forte instabilité de sa valeur. Dans un cas récent une victime a été menacée d’une arme à feu pour la forcer à donner son porte feuille numérique et la forte somme d’argent qu’il contenait !

portefeuille numérique

Vous avez peut-être pensé que cette méthode était résolument dépassée, du moins dans l’univers de la cybercriminalité, car les vols qui n’impliquent pas d’argent liquide ne sont plus commis avec une arme à feu ou un stylo, mais plutôt en tapant sur les touches d’un clavier, et souvent en se trouvant à des kilomètres, voire à des milliers de kilomètres de la cible !

De plus, quand il s’agit de cette monnaie éphémère appelée crypto-monnaie, comme nous l’avons d’ailleurs déjà signalé, la raison la plus courante de la perdre est l’instabilité de sa valeur, les échanges piratés ou les portefeuilles numériques bloqués.

Mais, selon une inculpation prononcée par la Cour suprême de New York cette semaine, une arme à feu peut encore être utilisée.  Voici donc un avertissement pour tous ceux qui ont apprécié de voir leurs investissements en monnaie numérique exploser en valeur : faites attention à qui vous vous confiez !

Le procureur du district de Manhattan, Cyrus Vance, a annoncé mardi dernier que Louis Meza, 35 ans, de Passaic dans le New Jersey, avait été inculpé de huit chefs d’accusation, dont vol aggravé, enlèvement, vol, et utilisation à des fins criminelles d’une arme à feu, intrusion et sabotage informatique, afin de dérober le 4 novembre dernier, à une personne restée anonyme, environ 1,8 M$ (1.5 M€) en crypto-monnaie Ether.

Selon un communiqué de presse du bureau du procureur, Meza avait un complice, toujours en fuite, mais qui devra probablement faire face à des chefs d’accusation similaires.

Le bureau du procureur a déclaré que Meza savait que la victime détenait une importante quantité d’Ether dans un portefeuille numérique quand ils se sont rencontrés à l’appartement de Meza. Après la réunion, Meza a “insisté” pour faire appel à un Taxi pour ramener la victime à son appartement, un “Taxi” avec un homme armé !

Sur le chemin le conduisant vers l’appartement de la victime, une personne non identifiée, qui se cachait dans le véhicule est apparue soudainement, et a demandé à la victime de lui remettre son téléphone portable, son portefeuille et ses clés, tout en tenant la victime en joue.  

Les procureurs ont déclaré que la victime avait également reçu l’ordre de divulguer la phrase secrète de 24 mots. Heureusement, la victime a réussi à s’échapper de la fourgonnette où elle était détenue, après quoi elle a rapidement appelé le 911.

Pendant ce temps, lorsque Meza a pénétré dans l’appartement de la victime, sa présence a été capturée par une vidéo de surveillance. Les forces de l’ordre ont alors découvert que le montant de 1,8 million de dollars avait été transféré sur le compte personnel de Meza le jour suivant.

La vidéosurveillance de l’immeuble de la victime, récupérée après coup, a montré MEZA en train d’utiliser les clés volées pour pénétrer dans l’appartement de ce dernier, et de sortir de l’appartement avec une boîte contenant le portefeuille numérique de la victime. Des documents supplémentaires ont révélé que peu de temps après la récupération du portefeuille numérique de la victime, le suspect a transféré environ 1,8 million de dollars en Ether sur son compte personnel.  

Le bureau du procureur n’a pas précisé exactement ce que contenait la boîte, mais il semblait s’agir vraisemblablement d’archives papier ou d’un moyen de stockage numérique.

Bien qu’un disque dur ou une clé USB, s’ils sont chiffrés, peuvent empêcher les cybercriminels d’y avoir accès, par contre ils peuvent toujours vous menacer ou vous forcer à y avoir accès pour eux.

Dans ce cas, au moins l’un des criminels n’est pas allé bien loin, et la victime, vraisemblablement, récupérera son argent. Cependant Vance a averti que tant que les valeurs des monnaies numériques continueront leur ascension sans fin, ce genre d’incident deviendra plus fréquent. “Cette affaire montre la rencontre, de plus en plus fréquente, entre la cybercriminalité et la criminalité violente”, a-t-il déclaré.

Le prévenu est accusé, d’avoir coordonné un enlèvement complexe, d’un vol à main armée et d’un cambriolage nécessaire pour récupérer le portefeuille numérique de la victime et la forte somme d’argent qu’il contenait. Nous pouvons nous attendre à ce que ce type de crime devienne de plus en plus fréquent, au fur et à mesure que les valeurs des monnaies numériques augmenteront. 

Meza a plaidé non coupable, mais a été placé en détention avec une caution d’1 million de dollars ou d’un versement en liquide de 500 000 dollars.


Billet inspiré de Cryptocoins robbed at gunpoint, sur Sophos nakedsecurity.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.