Batterygate : Apple avertira les utilisateurs iOS si des mises à jour risquent de ralentir les iPhones

Mobilité

Selon la Competition and Markets Authority (CMA) britannique, Apple a promis d’avertir les propriétaires d’iPhone si une mise à jour était susceptible de ralentir leurs téléphones.

batterygate

Dernière nouvelle dans cette saga appelée batterygate, qui dure maintenant depuis des années, qui a été jalonné par de nombreuses poursuites judiciaires et qui a passablement énervé les régulateurs : Apple a promis d’avertir les propriétaires d’iPhone si une mise à jour était susceptible de ralentir leurs téléphones.

La Competition and Markets Authority (CMA) britannique a annoncé récemment qu’Apple avait accepté d’”informer les consommateurs de manière claire” si une mise à jour iOS “avait de manière significative un impact sur la gestion de la performance” d’un iPhone :

Pour garantir la conformité avec le droit des consommateurs, Apple a officiellement accepté d’améliorer les informations fournies aux utilisateurs concernant l’état de la batterie de leurs téléphones et l’impact que pourrait avoir un logiciel de gestion des performances sur leurs téléphones.

La CMA a été impliquée l’année dernière, craignant que des personnes n’aient essayé de réparer ou de remplacer leur téléphone car ils ne savaient pas que la mise à jour du logiciel avait provoqué un ralentissement de l’appareil.

En outre, selon la CMA, les utilisateurs ne pouvaient pas trouver facilement des informations sur la santé de la batterie de leur téléphone, qui pouvait se dégrader au fil du temps.

Ce qu’Apple n’avait pas dit aux consommateurs, mais qu’il a avoué plus tard, c’est que pour tenter de contourner le problème de l’arrêt des iPhones alors qu’il restait encore 30% d’autonomie au niveau de la batterie, il a sorti iOS 10.2.1, qui était censé ralentir les performances du processeur de l’iPhone 6, iPhone 6s et iPhone SE équipés de batteries plus anciennes.

Tout cette histoire a pris de l’ampleur lorsque Reddit a envoyé des données de référence fiables montrant la limitation du processeur.

Selon TeckFire :

Concernant le POURQUOI cela s’est produit, ceci est dû au fait que la batterie se dégrade avec le temps. Les cellules meurent et la résistance augmente, ne permettant pas une tension de crête suffisante pour le processeur. Sans ralentir votre téléphone, le téléphone va s’éteindre simplement, chaque fois que votre batterie ne prendra plus en charge votre téléphone lors d’une utilisation maximale du processeur. En introduisant ce ralentissement, vous pouvez potentiellement continuer à utiliser votre téléphone pendant des années, aussi longtemps que vous êtes en accord le fait de disposer d’un téléphone plus lent. Le remplacement de la batterie corrigera ce problème et votre téléphone retrouvera sa vitesse maximale.  

Le résultat : les consommateurs en voulaient à Apple, et les régulateurs leur ont donné raison.

Allonger la durée de vie de la batterie ou demander le remplacement de l’appareil ?

En octobre 2018, les régulateurs antitrust ont pour la première fois condamné les fabricants d’ordinateurs coupables d’avoir utilisé des mises à jour logicielles pour dégrader les performances des appareils de leurs clients.

Les enquêteurs antitrust de l’AGCM en Italie ont découvert qu’Apple et Samsung avaient proposé des mises à jour qui ralentissaient les appareils ou généraient un dysfonctionnement. Ils ont été condamnés respectivement à une amende de 10 et de 5 millions d’euros.

Ce n’était que l’un des retours de bâton qu’Apple a dû encaisser au cours de ce batterygate. Selon ZDNet, en janvier 2018, Apple avait été poursuivi par 32 actions en justice pour sa décision de ralentir les iPhones équipés de batteries plus anciennes, ce qu’il a admis avoir mis en oeuvre effectivement pour prolonger leur durée de vie.

En 2017, Apple a présenté ses excuses et a réduit de 50$ (environ 45€) les coûts de remplacement de la batterie pour les iPhones non couverts par la garantie pour l’année suivante, ramenant le coût à 29$ (à peu près 26€) pour les détenteurs d’un iPhone 6.

Soyez transparents ou des ennuis avec les régulateurs vous attendent !

Selon la CMA, Apple est légalement tenu de respecter son engagement pour une plus grande transparence.

Selon la BBC, Apple pense être déjà en conformité avec les exigences de la CMA, compte tenu des changements qu’il a apportés au niveau la manière avec laquelle les utilisateurs peuvent surveiller les performances de leur batterie, parmi de nombreuses autres améliorations.


Billet inspiré de Batterygate news: Apple to warn users if iOS updates throttle iPhones, sur Sophos nakedsecurity.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.