Des vidéos YouTube avec des commentaires offensants : les annonceurs quittent la plateforme

Réseaux sociaux

Un créateur de contenu YouTube a découvert ce qu’il appelle un “trou de ver” (wormhole) qui, en cinq clics seulement, pouvait donner naissance à un “réseau de pédophilie soft” dans lequel les pédophiles se connectent entre eux dans les sections de commentaires de vidéos YouTube anodines mettant en scène des enfants.

videos youtube

Ce créateur de contenu est Matt Watson, également connu sous le nom de MattsWhatItIs, qui a posté récemment une vidéo de ses récentes découvertes.

Jusqu’à maintenant, la vidéo avait été visionnée plus de deux millions de fois.

Elle contient une collection de clips, pour la plupart innocents, montrant des enfants faisant de la gymnastique, des étirements, du Twister ou simplement traînant avec des amis, rien qui puisse bloquer les vidéos YouTube via des filtres de contenu.

D’autres vidéos YouTube montrent soudainement des images de parties intimes ou des enfants, la plupart du temps des filles, font le grand écart ou dévoilent le haut de leur corps pour montrer leur poitrine.

Selon Wired, certains des enfants semblaient avoir à peine plus de cinq ans. Beaucoup de ces vidéos YouTube ont été visionnées par des centaines de milliers, voire des millions d’internautes, et ont reçu des centaines de commentaires.

Ces flux de contenu sont remplis de luxure : par exemple, l’horodatage d’un commentaire déclarant “elle fera une bonne mère un jour” bascule vers une image de jambes nues d’enfants.

D’autres remarques font l’éloge des enfants, renvoient à des moments dans les vidéos qui montrent des jambes ou des fesses d’enfants, demandent s’ils portent des sous-vêtements ou insèrent simplement des séquences d’emojis sexuellement explicites.

Watson a constaté que les enfants curieux partageaient leurs coordonnées sur les réseaux sociaux dans les commentaires. Plus troublants encore sont les liens vers les images réelles d’abus commis sur des enfants, qu’il a découverts.

Watson a critiqué YouTube pour avoir monétisé ces vidéos : il a critiqué de grandes marques, parmi lesquelles McDonald’s, Lysol, Disney, Reese, Dodge Ram et Maybelline, parmi beaucoup d’autres.

Dites adieu à vos revenus publicitaires

De nombreux annonceurs identifiés dans la vidéo de Watson et dans le rapport ultérieur de Wired, parmi lesquels Epic Games et GNC, ont déclaré avoir suspendu la publicité sur YouTube.

Bloomberg News a annoncé récemment que l’entreprise Walt Disney avait également retiré ses annonces, de même que Nestlé SA.

Chi Hea Cho, une porte-parole de la société mère de YouTube, Google, a déclaré au New York Times que les commentaires et les actions des pédophiles sont “odieux”.

Tout contenu, y compris les commentaires, mettant en danger les mineurs est odieux et nous avons des règles claires l’interdisant sur YouTube. Il reste encore beaucoup à faire et nous continuons à travailler pour améliorer et détecter plus rapidement les abus.  

Elle a déclaré que la société avait “pris des mesures immédiates” en supprimant plus de 400 chaînes à la suite de commentaires laissés sur des vidéos Youtube.

YouTube a également désactivé les commentaires sur des dizaines de millions de vidéos mettant en scène des mineurs, supprimé des milliers de commentaires inappropriés sur des vidéos YouYube avec des jeunes, et signalé des commentaires illégaux au National Center for Missing and Exploited Children.

Un problème assez ancien

Comme Watson l’a noté dans sa vidéo, c’est un problème avec lequel YouTube se bat depuis des années.

En 2017, YouTube a eu des problèmes pour avoir monétisé des vidéos dérangeantes destinées aux enfants, comme “Claymation Spiderman” qui urinait sur “Elsa of Frozen” et un dessin animé montrant “Mickey Mouse” allongé dans la rue dans une marre de sang sous les yeux de Minnie Mouse.

À l’époque, YouTube avait déclaré utiliser une combinaison de systèmes automatisés et de signalements humains pour bloquer les commentaires inappropriés, qu’ils soient de type prédateur ou sexuel, au niveau des vidéos YouTube mettant en scène des mineurs.

Mais YouTube a déclaré devoir en faire plus, par exemple en “désactivant tous les commentaires sur les vidéos de mineurs où nous voyons ce type de commentaires”.

Est-ce tout bonnement faisable à l’échelle de YouTube ?

Compte tenu de la taille et de la portée de YouTube, la question qui se pose inévitablement concernant cette interminable tentative d’essayer de rechercher et de filtrer le contenu inapproprié sur YouTube est la suivante : “Est-ce que cela est tout simplement faisable ?”.

Une solution consiste à supprimer complètement les commentaires, et si YouTube le faisait, il rejoindrait tous ceux l’ayant fait avant lui.

Les autres sites qui ont pris une telle décision sont : Vice, Popular Science, Recode, Mic, The Week, Reuters, The Verge et USA Today.

Au revoir et bon débarras, a déclaré Vice à la fin de l’année 2016, lorsqu’il a arrêté une section de commentaires qui était devenue :

… un véritable tourbillon raciste et misogyne où les opinions les plus forts, les plus offensants et les plus stupides étaient mis en avant et les réponses les plus raisonnées noyées dans le bruit.

La vidéo de Watson montre que la section de commentaires de YouTube, lorsqu’il est question d’offrir aux prédateurs d’enfants un forum dans lequel ils peuvent se livrer à leurs prédilections, va bien au-delà du supportable et devient ignoble et dangereuse.

Lecteurs, n’hésitez pas à partager vos idées sur le sujet : le moment est-il venu pour YouTube de désactiver les commentaires ? Quelque chose peut-il être encore sauvé ?


Billet inspiré de Advertisers flee YouTube after video comments get even more disgusting, sur Sophos nakedsecurity.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.