Rapport de solvabilité : les identités de vos enfants sont-elles en danger ?

Protection des données

Après la faille de sécurité d’Equifax, un certain nombre de personnes ont découvert que leurs données personnelles avaient été compromises ! Mais la question est aussi de savoir si des données appartenant à des enfants ont été divulguées, car la plupart des gens ne pensent même pas à l’existence d’un rapport de solvabilité concernant leur enfant avant qu’il devienne un adulte.

rapport de solvabilité

La faille de sécurité d’Equifax remonte à plus de 6 mois maintenant, mais depuis lors je reste inquiet : est-ce que les données personnelles de mon enfant ont été affectées par cette faille, et comment le savoir ?

Après la faille de sécurité d’Equifax, un certain nombre de personnes, qui n’avaient jamais entendu parler de cette agence de crédit (y compris des personnes vivant hors des États-Unis), ont découvert que leurs données personnelles avaient été compromises, une découverte plutôt désagréable c’est le moins qu’on puisse dire ! Une information qui était, et est toujours, assez floue après cette faille de sécurité, est de savoir si des données appartenant à des enfants ont été divulguées.

Officiellement, la politique d’Equifax, ou de toute autre agence de crédit, est de déclarer que les enfants ne devraient jamais être touchés par une violation de données comme celle-ci, car ils ne sont pas censés être concernés par le crédit avant de devenir légalement adultes. Cependant, certains parents ont tout de même consulté le site web d’Equifax pour savoir si les données de leur enfant avaient été divulguées et, de façon alarmante, beaucoup de personnes ont été informées que le numéro de sécurité sociale de leur enfant a pu être impliqué, et de plus sans disposer de moyens pour enquêter et aller plus loin.

Ce mot crucial, « a pu », est déconcertant. En effet, il ne s’agit pas d’un problème que vous souhaitez laisser s’installer et s’enliser avec aucune information à son sujet, car les identités des enfants sont une véritable mine d’or jamais exploitée, et très tentante pour les cybercriminels souhaitant en abuser. La plupart des gens ne pensent même pas à l’existence d’un rapport de solvabilité concernant leur enfant avant qu’il devienne un adulte. De plus, découvrir qu’un individu a déjà utilisé, pour lui-même, les données de crédit de votre enfant est un véritable cauchemar si vous voulez faire un grand nettoyage après des années de dommages causés. En effet, vous ne pouvez pas simplement vous débarrassez de l’ancien profil de crédit et/ou numéro de sécurité sociale, et en obtenir un nouveau.

La raison expliquant cette ambiguïté du point de vue d’Equifax est que, dans la plupart des cas, aucun rapport de solvabilité d’un enfant ou dossier concernant un enfant ne devrait exister au niveau d’une agence de crédit (même si certains parents ajoutent leur adolescent comme utilisateur autorisé d’une carte de crédit leur appartenant, autorisant ainsi l’existence légitime d’un rapport de solvabilité le concernant). Donc, si une agence de crédit a un rapport de solvabilité sur votre enfant et que les données ont été violées, malheureusement, vous avez maintenant deux problèmes.

Découvrir si un individu possède les données de votre enfant demande un peu de travail d’investigation, mais c’est tout à fait faisable. Un individu qui a un accès non autorisé à un numéro de sécurité sociale ne se contentera pas de le conserver tranquillement, il l’utilisera, pour récupérer des factures, contracter des emprunts, ce qui laissera des traces écrites. Pour un adulte, vous souhaitez fouiller dans les traces écrites et les rapports de solvabilité pour détecter des signes d’activités malveillantes. Cependant, dans le cas d’un enfant, l’absence complète de traces écrites est un bon signe.

Comment vérifier si votre enfant possède un rapport de solvabilité

Comme indiqué ci-dessus, à moins d’avoir explicitement pris des mesures pour octroyer un crédit à votre enfant, il ne devrait exister aucun rapport de solvabilité le concernant. Si vous avez ajouté votre adolescent en tant qu’utilisateur autorisé d’une carte de crédit, il fera l’objet d’un rapport de solvabilité et vous devrez suivre les mêmes étapes que dans le cas d’un adulte. Ainsi, soyez vigilant, contrôlez les activités et les données de crédit que vous ne reconnaissez pas, et bloquez tout si vous suspectez une activité malveillante ou criminelle.

Dans tous les autres cas, pour savoir si un rapport de solvabilité existe pour votre enfant, vous devrez contacter chaque agence de crédit individuellement : Equifax, TransUnion et Experian. Seul le parent ou le tuteur légal d’un enfant peut le faire. Préparez-vous à beaucoup de paperasse et de temps passé au téléphone, il ne s’agit malheureusement pas d’un processus rapide. Vous aurez besoin de beaucoup de documents pour prouver que vous êtes bien qui vous prétendez être, et que vous êtes effectivement le parent ou le tuteur de l’enfant en question.

Si vous apprenez alors qu’un rapport de solvabilité existe pour votre enfant, vous pouvez :

  • Exigez que toutes les activités relatives au nom et au numéro de sécurité sociale de votre enfant soient effacées, y compris les demandes de crédit, les activités et les autres éléments associés.
  • Dites à l’agence de crédit de placer immédiatement une alerte de fraude sur le rapport de solvabilité de votre enfant. En général, vous n’avez besoin de le faire qu’une seule fois car une agence de crédit avertira les deux autres, mais vous pouvez malgré tout le faire vous-même.
  • Geler totalement le crédit concernant la solvabilité de l’enfant (pas encore possible dans tous les états).

Certaines agences de crédit feront ces démarches pour vous gratuitement, d’autres pourront vous facturer des frais négligeables, d’autres ne le feront que si vous vivez dans un état qui l’exige. Cela dépend à la fois de l’agence de crédit et de votre lieu de résidence (c’est exaspérant certes, mais il n’existe pas encore de loi fédérale uniforme à ce sujet).

Gardez une trace de tous les appels téléphoniques que vous aurez passés et, si possible, envoyez les demandes par écrit aux agences. La FTC, qui possède beaucoup de ressources utiles pour toute personne aux États-Unis victime d’un vol d’identité, recommande également de porter plainte pour fraude auprès d’eux, et si nécessaire, de porter plainte également auprès de votre commissariat local.

La prévention est le meilleur remède

La réalité est que ce curieux danger représenté par le vol d’identité impliquant des données d’enfant est excessivement rare. La plupart du temps, les personnes qui volent l’identité d’un enfant et des données sensibles afin de commettre des crimes sont déjà présentes dans la vie de l’enfant : à savoir, la famille et les amis proches. L’individu ayant commis le crime mis à part, il est bon de faire confiance à votre instinct si quelque chose vous semble anormal, surtout si vous voyez des signes que l’identité de votre enfant peut avoir été mal utilisée. Par exemple, si vous commencez à recevoir des emails ou des appels téléphoniques destinés à votre enfant concernant des services, des factures impayées ou des recouvrements, dites-vous que quelque chose ne va pas !

La meilleure chose à faire pour assurer la sécurité de l’identité de votre enfant est de faire preuve de discernement concernant ceux qui auront accès à leurs données sensibles, et ce dès le départ. N’ayez pas peur de défier quiconque s’intéresserait aux données de votre enfant, et exigerait de savoir comment il compte se protéger. Réduire les risques que votre enfant soit victime d’un vol d’identité exige de la vigilance de la part des parents, et même si ce n’est pas le processus le plus facile, c’est tout à fait faisable.


Billet inspiré de Is your child a victim of identity theft?, sur Sophos nakedsecurity.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.