L’amour en ligne : ne vous laissez pas avoir par la dernière arnaque Tinder !

Arnaques InternetArnaqueEscroquerieSCAM
arnaque tinder

L’amour en ligne : ne vous laissez pas avoir par la dernière arnaque Tinder !

arnaque tinderFaisiez-vous partie de ces hommes dont le cœur a été brisé par Ava, le bot intelligent apparemment inoffensif, présent sur Tinder sous la forme d’un film marketing faisant la promotion de SXSW ?

C’était il y a deux ans. Vous vous en êtes certainement remis à présent !

Mais ne baissez pas la garde pour autant : une femme humaine, bien réelle, a inventé une arnaque Tinder qui est tellement plus simple que toutes les interminables discussions sur la manière d’humaniser via l’Intelligence Artificielle.

En fait, cette nouvelle arnaque Tinder est tellement simple que, honnêtement, vous ne pouvez même pas l’appeler une escroquerie sur internet !

Maggie Archer, une étudiante de 20 ans de St Louis, dans le Missouri, a trouvé ce qu’elle considère comme la meilleure utilisation possible de Tinder : il suffit de demander à des hommes de lui envoyer de l’argent. En l’occurrence, il s’agissait de 5 $, pour être plus précis.

À un moment donné, elle gagnait jusqu’à 100 $ par semaine. Archer a déclaré à BuzzFeed qu’un ami lui avait suggéré de mettre sa demande dans son profil, ainsi il ne s’agissait même pas d’une approche directe.

Voici la demande :

Envoyez-moi 5 $ et vous verrez ce qui va se passer 

Ah, maudite curiosité ! Oh, ou peut être une belle opportunité ! Et que s’est-il passé en réalité ?

Eh bien, tous ces garçons intrigués par cette proposition ont envoyé 5 $ à Archer via PayPal, et se sont retrouvés tout simplement le bec dans l’eau. Au revoir, bye-bye, “bande de naïfs” !

C’était trop bon pour ne pas partager, a-t-elle déclaré :

//platform.twitter.com/widgets.js

De plus, elle s’est aperçue qu’elle donnait des idées à d’autres, ce qui est probable, avec des commentaires comme ceux-là :

//platform.twitter.com/widgets.js

Est-ce une arnaque sur internet ? Et bien non. Après tout, Archer n’a rien promis à personne. Tout ce qu’elle a fait, c’est d’utiliser son imagination. Par conséquent, il n’y avait rien de frauduleux dans sa demande.

//platform.twitter.com/widgets.js

Archer a déclaré qu’elle avait décidé de se lancer, en le prenant plus comme une blague. Mais soudain, l’argent a commencé à arriver “presque immédiatement”.

Archer a déclaré à BuzzFeed que cela a fonctionné avec environ un garçon sur cinq, qui a posé des questions sur son profil. Un gars lui a même envoyé 10 $. Et puis il y a eu ces hommes qui ont voulu lui offrir beaucoup plus :

Certains hommes deviennent effrayants et pensent que s’ils offrent beaucoup plus, comme des centaines de dollars, quelque chose va forcément se produire, ce qui bien sûr n’est pas le cas !  

Alors qu’il ne s’agissait pas d’une arnaque Tinder, techniquement du moins, il s’avère que cette démarche est contraire aux conditions d’utilisation de Tinder. Tinder a déclaré à BuzzFeed que “demander de l’argent à d’autres utilisateurs de Tinder enfreint nos conditions d’utilisation”.

Tout utilisateur qui le ferait, sera expulsé de la plate-forme, a ajouté Tinder, notant que le compte d’Archer a été fermé.

En fait, Archer avait déjà supprimé l’application, étant donné que “le but de son action n’a pas pu être atteint”, vraisemblablement parce que son histoire est devenue virale. À ce stade, le mystère “Envoyez-moi 5 $ et vous verrez ce qui va se passer” a été résolu : vous perdrez en réalité 5 $ !

Est-ce la fin de l’histoire ? Oh non ! Il s’agit juste d’un élément dans un ensemble beaucoup plus grand. Tinder contient beaucoup d’autres arnaques amoureuses pour faire battre le cœur des internautes …ou d’autres parties de leur anatomie.

Par exemple : comme l’indiquent les rapports de la Bangkok Post, les scammeurs sur Tinder se présentent comme de jeunes hôtesses de l’air thaïlandaises attirantes, pour inciter des hommes à verser de l’agent.

La police thaïlandaise a restreint son domaine de recherche des coupables potentiels, qui selon eux, n’existent pas réellement comme décrit, et ne sont pas non plus des femmes robots, mais plutôt deux hommes d’un certain âge qui ont volé les photos du profil Facebook d’au moins trois hôtesses de l’air de la Thai. L’un des suspects est recherché suite à neuf mandats d’arrêt délivrés à son encontre, pour des faits d’escroquerie et de fraude.

Deux des membres d’équipage ont porté plainte, affirmant que leurs photos avaient été postées en ligne sans leur consentement, et dans le but de soutirer de l’argent à au moins 30 individus. Les cybercriminels auraient maintenu des relations en ligne avec leurs proies, évitant de les rencontrer en prétendant être très occupés avec les nombreux vols internationaux.

Un jour, “elle” aurait déclaré à l’un des hommes piégés qu’elle avait perdu sa carte de crédit, et lui aurait demandé de lui prêter 15 000 baht (410€). Après avoir transféré les fonds, “elle” se serait montrée de plus en plus distante, et il se serait alors rendu compte qu’il venait de se faire piéger. Les policiers auraient également trouvé des victimes qui ont été incitées à transférer des millions de bahts aux suspects entre 2014 et l’année dernière.

Un amoureux délesté de son argent !

Entre les fausses hôtesses de l’air de la Thai Airways, cette arnaque Tinder à 5 $ de Maggie Archer, et le briseur de cœur Ex Machina AI, vous pensez certainement que Tinder est une réserve à arnaques sur internet. Vous avez certainement raison, mais ce n’est pas différent des autres sites ou services de rencontres en ligne que les cybercriminels utilisent pour obtenir de l’argent en profitant de la solitude et/ou du désir.

Il est difficile de résister à une forme d’attirance, mais il existe quelques outils qui peuvent nous aider à éviter de tomber dans ces pièges :

1. Scepticisme. Nous ne le répéterons jamais assez : les gens que vous ne connaissez pas sont par définition des étrangers, et ils ne sont pas toujours ce qu’ils prétendent être. Il y a tellement de cas où des imposteurs ont ciblé des enfants, comme le pédophile qui prétendait être Justin Bieber, ou encore le jeune homme de 22 ans du New Jersey qui se présentait comme adolescent pour aborder les jeunes filles en ligne.

Les adultes ont leurs propres techniques d’escroc sans scrupule pour mentir sur le net : les cybercriminels qui se précipitent sur les internautes vulnérables en mal d’amour sur les sites de rencontres, qui arrivent à les convaincre d’envoyer de l’argent à des soldats nécessiteux, qui envoient des emails piégés en prétendant que vous recevrez de l’argent dès que vous aurez rémunéré au préalable un “agent de transport” (ce qu’on appelle l’”escroquerie à l’avance de frais“), ou par des femmes ravissantes qui, bizarrement, sont obligées de trouver l’amour en ligne, vraisemblablement parce que la Russie manque cruellement de ces hommes qui aiment ces blondes plantureuses.

2. La possibilité d’effectuer une recherche sur internet. Vous n’avez pas besoin d’être un génie en informatique pour faire une simple recherche afin de vous informer sur les arnaques en ligne, ou les escroqueries internet sur les sites de rencontres, ou des scams romantiques, comme l’a fait Rebecca Lewis quand son fiancé est tombé amoureux de “Kristen” : la fille de 26 ans (Ha!) d’un millionnaire californien (double HA!). Ainsi, nous vous recommandons fortement de faire une recherche d’images inversées, à partir de la photo d’une personne qui semble trop belle pour être vraie.

Vous pourriez très bien trouver la photo d’un cybercriminel publiée sur des sites consacrés à la présentation des arnaqueurs, et qui utilisent les mêmes images à plusieurs reprises, généralement, des images qui ont été volées ailleurs.

Si vous avez un ami/parent ou autre, qui est aveuglé par l’amour ou la luxure, essayez de les interroger pour savoir si leur amoureux en ligne n’aurait par hasard certaines des caractéristiques de ces escrocs au cœur tendre, fournies par le FBI :

  • Il vous incite à quitter le site web de rencontres sur lequel vous vous êtes rencontrés, pour communiquer via un email personnel ou une messagerie instantanée.
  • Il vous submerge rapidement de mots d’amour et de tendresse.
  • Il vous envoie une photo de lui ou d’elle, qui ressemble fortement à une photo venant tout droit d’un magazine de mode !
  • Il prétend vivre aux Etats-Unis, et se déplacer ou travailler à l’étranger.
  • Il prévoit de vous rendre visite bientôt, mais ne peut pas le faire pour l’instant en raison d’un événement tragique.
  • Il vous demande de l’argent en invoquant divers motifs (voyages, urgences médicales, factures d’hôtel, factures de soins médicaux pour des enfants ou l’un de ses proches, visas ou d’autres documents officiels, pertes dû à un revers financier ou après avoir été victime d’un acte criminel).

Essayez d’éclaircir cette épaisse brume aveuglante, et laissez la fameuse douche froide de la réalité couler sur vous !

//platform.twitter.com/widgets.js
Billet inspiré de Falling in love online? Don’t get caught out by the Tinder scammers, par Lisa Vaas, Sophos NakedSecurity.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.