Le Celebgate et les photos de Jennifer Lawrence : l’accusé plaide coupable

Protection de la vie privée
celebgate

Félicitations pour Jennifer Lawrence et les autres personnalités concernées : l’un des responsables du Celebgate concernant le vol de photos de nu de célébrités a plaidé coupable de violation de la vie privée.

Selon une déclaration faite par le bureau du procureur pour le district central de Californie, Ryan Collins, un homme de 36 ans marié et père de 2 enfants et résidant à Lancaster en Pennsylvanie, a plaidé coupable la semaine dernière du délit de violation du Computer Fraud and Abuse Act.

Dans une requête signée en Mars dernier, Collins a accepté également de plaider coupable pour avoir forcé l’accès non autorisé à un ordinateur protégé, afin d’obtenir des informations.

Dans une déclaration rendue public en mars, les procureurs ont déclaré que Collins avait piégé les célébrités en question grâce à un procédé qui lui permettait d’avoir accès à plus de 100 comptes mail sous Apple et Gmail.

Le gouvernement n’a pas réussi à identifier précisément les différentes cibles de Collins, cependant nous savons que la faille de sécurité majeure survenue en 2014 avait laissé se répandre des photos de nu de Jennifer Lawrence, Kate Upton, Gabrielle Union, Kim Kardashian, et Kirsten Dunst, ainsi que d’une douzaine d’autres célébrités féminines.

De Novembre 2012 à début Septembre 2014, Collins a envoyé des emails d’hameçonnage qui ressemblaient à ceux émis par Apple ou Google.

Les emails en question demandaient aux victimes de fournir leurs identifiants et mots de passe.

En obtempérant les victimes ont permis à Collins d’utiliser les identifiants et les mots de passe pour avoir accès à leurs comptes de messagerie, à partir desquels il a pu dérober des photos de nu et des vidéos. Il a aussi utilisé une application inconnue pour télécharger l’intégralité du contenu de leurs sauvegardes sur Apple iCloud.

Cette histoire n’est pourtant pas terminée !

Jusqu’à aujourd’hui, les enquêteurs n’ont pas découvert de preuves reliant Collins aux failles de sécurité actuelles. En particulier, ils n’ont pas trouvé des preuves montrant que Collins avait partagé ou uploadé les photos de nu dérobées.

Il a eu accès illégalement à environ 50 comptes iCloud et 72 comptes Gmail.

Collins n’est pas le premier à attirer l’attention des enquêteurs dans leur travaille pour découvrir les responsables se cachant derrière le Celebgate.

En juin dernier, le FBI avait perquisitionné le domicile d’Emilio Herrera situé à Chicago, en prétextant qu’il avait forcé des milliers de comptes iCloud privés.

En janvier, Gawker avait rapporté que les fédéraux avaient perquisitionné un autre domicile à Chicago en Octobre 2014 : celui de Ed Majerczyk.

Les documents de la cour avaient pointé du doigt Majerczyk, en possession de cette même liste interminable de comptes iCloud violés, tout comme les autres suspects dans cette affaire du Celebgate.

Nous n’avons pas encore constaté de quelconques charges retenues contre l’une de ces personnes résidant à Chicago.

La peine maximale pour les délits commis par Collins est de 5 ans en prison fédérale. Cependant les peines maximales sont rarement prononcées. Les procureurs et la défense de Collins sont tombés d’accord pour recommander une peine de prison de 18 mois.

La sentence n’a pas encore été prononcée.


Billet inspiré de “Jennifer Lawrence nude photo thief pleads guilty” par Lisa Vaas de Naked Security
Partagez « Le Celebgate et les photos de Jennifer Lawrence : l’accusé plaide coupable » avec http://wp.me/p2YJS1-2Hy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s