Photos de nu : des centaines de photos de femmes australiennes postées

Protection des donnéesRéseaux sociauxCybercriminalitéProtection de la vie privée
Piratage de photos de nus

Photos de nu : des centaines de photos de femmes australiennes postées

Piratage de photos de nusRécemment, 2 cas de publication non consentie de photos de nu, ont fait la une des journaux australiens, avec son lot de railleries et de moqueries envers la police et la femme dont les photos avaient été dérobées et partagées sans son consentement.

Certaines de ces victimes sont mineures.

Fin juin, 700 photos de nu de femmes de “Brisbane et alentours” ont, selon certaines sources, étaient uploadées sur un forum en ligne, avec un lien vers un service de partage de fichiers basé en Nouvelle Zélande.

Les photos ont été retirées 3 jours plus tard, mais sont réapparues le soir même, avant d’être de nouveau enlevées le jour d’après, sur exécution d’une requête policière pour faire définitivement disparaître ces photos.

A l’heure actuelle, la police déclare ne pas pourvoir enquêter sur l’identité de ceux qui ont uploadé ces photos de nu, avant d’avoir reçu des plaintes de victimes. D’ailleurs, depuis la divulgation de l’information, personne ne s’est fait connaitre.

La personne ayant uploadé ces photos de nu s’est entre-temps moqué ouvertement des policiers :

Venez me chercher police australienne

…et leur a dit qu’il uploaderai de nouveau les photos dans le Deep Web (la partie du World Wide Web qui n’est pas indexé par les moteurs de recherche tels que Google et Bing, et nécessite un accès anonyme via un service tel que Tor).

Sans plainte déposée, la police fait simplement ce qu’elle peut.

Le Brisbane Times a cité Brian Hay, le commissaire de police en charge de la cellule Fraude et cyber-crime :

Le problème est que nous n’avons pas de plaintes formelles, ainsi l’objectif est de se focaliser sur la minimisation des dommages causés, neutraliser les éléments en cause, et faire en sorte de ne pas ruiner la vie des gens. Nous ne voulons certainement pas inciter les gens à se rendre sur ces sites. Lorsque nous avons une plainte déposée alors nous avons une infraction. Vous avez des images qui peuvent être postées volontairement, mais poster une image peut représenter ou non une infraction.

Cette série de photos uploadées, est venue s’ajouter à une série de 500 autres photos de nu, osées, postées sur un forum aux Etats-Unis, et révélant des images de femmes et adolescentes d’Adelaïde, sans leur consentement.

photos de nuSelon le Daily Mail Australia, les utilisateurs du forum ont déclaré que «rien ne pourrait les arrêter».

Selon Yahoo 7 News, les victimes de ce vol de photos de nu ont déclaré que ces dernières avaient été dérobées sur des comptes de réseaux sociaux privés, et que des partenaires revanchards avaient partagé ces clichés, comme une tentative de revenge porn.

Les victimes ont découvert que ces photos étaient postées et partagées publiquement via Facebook et d’autres réseaux sociaux.

Selon certaines sources, la collection de photos de nu a commencé à apparaître lorsqu’un utilisateur à demander à échanger des photos dans le fil de discussion d’un forum.

Moins d’un mois plus tard, il a concrétisé l’offre, en se vantant d’avoir 500 images et qu’il en attendait d’autres.

Il a déclaré modestement :

J’ai réellement réalisé 90% du travail de collecte de nouveau contenu, organisant les répertoires, éliminant les doublons et en fusionnant les archives. C’est mon dernier projet … Je n’ai pas pris les photos personnellement, mais je les ai toutes visionnées et sauvegardées moi-même.

Le sergent de police Barry Blundell a déclaré au Daily Mail Australia que la police du sud de l’Australie travaillait avec les autorités des médias et des communications australiennes, pour fermer le site internet Néo-zélandais qui avait posté ces photos.

Si ces photos s’avèrent concerner des jeunes filles de moins de 16 ans, alors nous auront affaire à de la pornographie infantile, et les coupables risqueront jusqu’à 10 ans de prison et verront leur nom inscrit sur le registre des délinquants sexuels.

La police encourage quiconque qui pense que des photos explicites d’eux-mêmes ont été postées, sans leur consentement, de le signaler auprès de l’Australian Cybercrime Online Reporting Network.

Billet inspiré de : “Hundreds of Australian nude images posted without women’s consent” par Lisa Vaas de Naked Security

Partagez “Photos de nu : des centaines de photos de femmes australiennes postées” avec http://wp.me/p2YJS1-1VJ

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.