Kill Switch pour Smartphone : plus de sécurité en cas de vol ?

Arnaques InternetMobilitéProtection des donnéesAndroidAppleGoogleiOSMenaces de sécuritéSmartphoneVulnérabilitéWindows

Kill Switch pour Smartphone : plus de sécurité en cas de vol ?

L’initiative “Secure Our Smartphones” (S.O.S.), regroupant plusieurs agences et individus œuvrant pour la défense des droits des consommateurs et l’application de la loi, crient enfin victoire, après l’annonce par Google etKill Switch Microsoft de la mise en place d’un Kill Switch (désactivation à distance), au niveau de leur système d’exploitation.

Malgré la réticence du secteur, vis à vis de la loi rendant obligatoire la fonction Kill Switch des équipements mobiles, une nouvelle statistique sur la criminalité a montré que le rajout, par Apple, de la fonction de verrouillage à distance dans l’iOS7, a déjà eu un impact sur le vol d’iPhones.

Le taux de vol d’iPhones à considérablement diminué dans plusieurs villes depuis septembre 2013, quand Apple a ajouté la fonction Kill Switch, aussi appelé verrouillage à distance.

L’avocat général de New York, Eric Schneiderman, et l’avocat du district de San Francisco, George Gascón, ont déclaré que la fonction Kill Switch sur les iPhones a permis de réduire les vols, entre septembre 2013 et Avril 2014 : 29% à New York, 38% à San Francisco et 24% à Londres.

Selon une étude diffusée par le bureau de l’avocat général de New York, le vol d’équipements Samsung sans Kill Switch a, quant à elle, augmenté dans ces mêmes villes et durant la même période.

A New York, les vols de Samsung ont bondi de 40% au cours des 5 premiers mois de cette année, selon le rapport de Schneiderman.

Samsung, qui utilise le système d’exploitation Android de Google, a ajouté un Kill Switch aux équipements Wireless Verizon en avril 2014, mais le report d’AG n’a pas encore de statistiques sur le potentiel impact sur les vols.

Les téléphones sur une base Microsoft Windows, incluant tous les Smartphones Nokia, n’ont pas été pris en compte dans cette étude. Windows représente environ 3% du marché des Smartphones, bien loin derrière Android et iOS.

Malgré l’implantation progressive par Google, Samsung et Microsoft, de la fonction Kill Switch sur leurs équipements, cela ne doit pas empêcher les états de Californie et de New York de légiférer pour la rendre obligatoire, déclarent Schneiderman et Gascón.

Tuer mon iPhone !

En cas de vol ou de perte de votre iPhone ou iPad, vous pouvez vous connectez à votre compte Apple Cloud pour suivre ou verrouiller votre équipement avec un mot de passe, ou encore le rendre complètement inutilisable en effaçant toutes les données qu’il contient.

L’application “Find My iPhone”, vous permet de voir physiquement où se trouve votre iDevice perdue ou volée. Vous pouvez, ensuite, envoyer un message sur l’écran verrouillé de votre équipement, pour donner des instructions à la personne qui serait en sa possession, ou bien pour lui permettre de vous appeler depuis l’équipement verrouillé.

C’est une fonction vraiment géniale, et en plus elle semble bien fonctionner.Kill Switch

Cependant, certains hackers astucieux ont déjà trouvé comment détourner l’application « Find My iPhone », de telle manière à verrouiller l’équipement et à demander à son propriétaire une rançon.

Un pirate dénommé Oleg Pliss, a utilisé des identifiants Apple volés pour avoir accès à la fonction « Find My iPhone » dans l’Apple Cloud. Il a ensuite activé le verrouillage des équipements de ses victimes en Australie, Californie et aussi en Russie, où 2 hackers ont été arrêtés pour cette même arnaque.

La bonne nouvelle, avec ce type de racket, est qu’il ne fonctionne que si vous ne disposez pas de mot de passe ou d’une identification par empreinte digitale.

L’initiative “Secure Our Smartphones”, veut aller au delà des mesures de sécurité qu’Apple propose aujourd’hui.

Gascón a déclaré au New York Times que, l’absence de l’application « Find My iPhone » par défaut dans l’iOS7 pénalise beaucoup d’utilisateurs, qui ne savent pas comment l’activer.

“ Certaines personnes ne sont pas assez calées en technologie pour faire cela” a-t-il déclaré au Times.

Il serait intéressant de voir quand et comment Apple, Samsung, Google et Microsoft vont mettre en place une technologie antivol plus efficace.

Le TouchID d’Apple et le fingerprint ID sur le Galaxy S5, ont tout les 2 montré leur vulnérabilité, vis à vis de pirates qui utilisaient de fausses empreintes digitales.

Quelle est donc la prochaine étape en matière de technologie antivol ? Quoi penser des capteurs transparents intégrés directement dans les écrans des équipements pour vérifier vos empreintes digitales, votre température, et pourquoi pas votre ADN !!

Des chercheurs de la Columbia University and Corning, ont récemment découvert comment créer à partir de lasers, des capteurs transparents intégrables dans les écrans. Cette technologie pourra être utilisée pour l’identification d’équipements de telle manière à empêcher son retrait, en cas de vol et de revente.

Billet inspiré de : “Google and Microsoft want to kill your phone if it’s stolen. Do you feel safer?” par John Zorabedian de Naked Security.

Partagez “Kill Switch pour Smartphone : plus de sécurité en cas de vol ?” avec http://bit.ly/1meDEYJ

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.