Existe-il un lien entre jeux vidéo et cybercriminalité ? : La police pense que oui !

Cybercriminalité

Récemment, la police britannique a confirmé qu’elle envisageait d’envoyer des avertissements en ligne aux jeunes joueurs dans l’espoir de les dissuader de basculer dans la cybercriminalité.

cybercriminalite

La police, qui prévoit une campagne de prévention contre la cybercriminalité à plusieurs millions d’euros, a identifié un lien entre les joueurs adolescents et le cybercrime, avertissant que 82% des jeunes recrutés par des cybercriminels avaient développé leurs compétences en cybercriminalité via les jeux vidéo. Peter Goodman, responsable de la police du Derbyshire et responsable de la cybercriminalité au National Police Chiefs Council (NPCC), a déclaré que de nombreuses personnes appartenant à ce groupe faisaient partie du “spectre autistique”.

Dans une déclaration qui a suscité la colère de nombreux jeunes joueurs de jeux vidéo, Goodman a ajouté que beaucoup d’entre eux manquaient de crédibilité ou d’attractivité dans le monde réel, et augmentaient leur confiance en eux via les jeux en ligne.

Les enfants trichent souvent en ligne, leur donnant ainsi accès à un monde bien plus obscure, a-t-il ajouté :

Il est assez facile de sauter le pas en envoyant des malwares à son école simplement parce qu’on aime pas la façon avec laquelle elle nous traite, ou encore d’envoyer des malwares au service d’aide au logement et de les mettre hors service parce que vos parents n’ont pas obtenu la maison qu’ils voulaient.

La police a pris des mesures pour stopper ces enfants assez tôt et les remettre sur la bonne voie. Elle a déclaré :

Si vous allez sur certains sites en tant que joueur et que vous cherchez des opportunités de tricher en ligne, si vous êtes d’un certain âge, alors vous recevrez un message de la National Crime Agency (Agence Nationale de la Criminalité) au niveau de votre écran, qui vous avertira “que ce que vous allez faire est peut être illégal et qu’il s’agit certainement d’une violation du Computer Misuse Act”.

Les joueurs sont régulièrement dans le viseur des groupes de lutte contre la cybercriminalité. En 2016, la National Crime Agency (NCA) s’est associée au CREST, une organisation à but non lucratif, chargée de la certification des tests de sécurité, pour produire un rapport suggérant également un lien entre le jeu sur ordinateur et la cybercriminalité aggravée.

Le rapport, intitulé Identify, Intervene, Inspire, a même présenté une sorte de plan de carrière dans la cybercriminalité, qui commence par les jeux sur ordinateur et les jeux en ligne avant de passer à la fraude, à la modification de jeux et à la participation à des forums de piratage. Selon le rapport, les jeunes commenceraient alors à essayer de “vaincre le système”, avant de se lancer dans la criminalité pour gagner de l’argent pour enfin basculer dans la cybercriminalité aggravée.

Selon le rapport, la NCA NCCU (National Crime Agency’s National Cyber Crime Unit) a envoyé des lettres ou des emails aux jeunes qui avaient enregistré leurs coordonnées sur des sites web encourageant les activités illégales. Parfois, la police a même visité leurs domiciles.

L’annonce faite la semaine dernière par le NPCC a permis de créer une unité dédiée à la cybercriminalité pour chaque service de police d’Angleterre et du pays de Galles, leur permettant ainsi d’obtenir un financement de 7 millions de livres (environ 8 millions d’euros). Les ROCU (Regional Organised Crime Units) britanniques coordonneront les nouvelles unités locales, a déclaré le NPCC. Auparavant, seuls 31% des forces de police disposaient d’une capacité anti-cybercriminalité dédiée, a-t-il expliqué.


Billet inspiré de Is there a link between videogaming and cybercrime? Police think so, sur Sophos nakedsecurity.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.