Rétropédalage de Microsoft concernant la dernière mise à jour de Windows 10 : quoi faire ?

Cybersécurité

La mise à jour Windows 10 (1809) a récemment posé des problèmes, notamment la suppression de fichiers et de paramètres.

mise a jour windows 10

La mise à jour Windows 10 (1809), dénommée “Redstone 5”, ne s’est pas déroulée comme prévue.

La mise à jour qui était prévue (version 17763) est la deuxième, sur un total de deux, que Microsoft prévoyait pour 2018 et qui offrait de nouvelles fonctionnalités. Elle est sortie le 2 octobre, après quoi des plaintes sérieuses ont commencé à arriver. La plus courante était la suppression de fichiers et de paramètres. Un utilisateur a écrit :

A la première connexion, tout semblait bien se passer. Après un redémarrage et une nouvelle ouverture de session, j’ai découvert que mon profil avait été supprimé ! Rien n’est resté, pas de données sur le bureau, pas de paramètres … rien.  

Les problèmes après les mises à jour majeures de Windows ne sont pas nouveaux, mais la récurrence des problèmes a fini par attirer l’attention de Microsoft. Le 6 octobre, près de quatre jours après la sortie de cette mise à jour Windows 10, Microsoft a entrepris une action jamais entreprise auparavant dans l’historique des téléchargements de Windows :

Nous avons suspendu le déploiement de la mise à jour Windows 10 d’Octobre 2018 (version 1809) pour tous les utilisateurs, alors que nous étions en train d’examiner des signalements isolés d’utilisateurs, concernant des fichiers manquants, après la mise à jour.  

Que s’est-il passé ?

Tout ce dont nous disposons pour le moment, ce sont des symptômes. Les points communs sont des fichiers supprimés, avec le cas d’un utilisateur qui a mentionné la perte de 220 Go de fichiers qui remontait à Windows 95 dans le dossier par défaut “Documents”.

La mise à jour Windows 10 défectueuse semble également supprimer les profils utilisateur lors du premier redémarrage après l’installation :

Donc, cette “mise à jour” a supprimé le profil utilisateur complet, y compris toutes les entrées de registre correspondantes. Elle ne l’a pas fait lors de la mise à jour, mais lors du redémarrage qui a suivi.  

D’autres problèmes incluent les utilisateurs qui ne peuvent plus enregistrer de documents Word, et qui peuvent (ou non) faire partie du même problème.

Quoi faire ?

Microsoft a suspendu la mise à jour Windows 10. Par conséquent, si vous ne l’avez pas encore téléchargée, vous ne pourrez plus le faire, à présent, tant que Microsoft n’aura pas résolu le problème sous-jacent. Lorsque 1809 sera de nouveau disponible, il est vivement conseillé aux utilisateurs de faire ce qu’ils devraient faire avant d’installer une mise à jour du système d’exploitation : sauvegarder d’abord les fichiers importants !

Nous avons donc trois types d’utilisateurs : ceux qui ont mis à jour leur système et ont rencontré des problèmes, ceux qui ont installé les mises à jour sans problème, mais qui craignent tout de même d’en avoir plus tard, et ceux qui ont effectué le téléchargement mais qui n’ont pas encore installé la mise à jour.

Si vous avez installé la mise à jour et avez perdu des fichiers : le support technique de Microsoft a recommandé d’utiliser la restauration du système pour revenir à la configuration du système avant l’installation de la mise à jour. Il est peut-être encore possible de récupérer des fichiers si l’installation ne les a pas supprimés, mais a simplement perdu les pointeurs de son système de fichiers vers les emplacements associés au niveau du disque dur.

Espérons que le support technique de Microsoft offrira une assistance pour la récupération des fichiers à distance ou, à défaut, mettra à disposition un utilitaire permettant de faire de même pour les utilisateurs possédant les compétences nécessaires pour utiliser un tel outil.

Notez cependant que plus vous utilisez votre PC Windows, plus ces données risquent d’être remplacées par de nouveaux fichiers, pas simplement ceux créés par les utilisateurs, mais aussi ceux crées de manière invisible par Windows lui-même. Si vos données ont véritablement de la valeur, attendez quelques jours avant d’utiliser de nouveau votre ordinateur.

Si vous avez appliqué la mise à jour et que vous n’avez pas eu de problèmes : C’est le moment peut-être de reconsidérer votre stratégie de sauvegarde, qui peut être mise en œuvre à moindre coût et facilement à l’aide d’un disque dur externe exécutant un programme de sauvegarde continue. L’utilisation d’un service de sauvegarde dans le Cloud est un deuxième niveau de sécurité efficace (les abonnements Office 365 Famille offrent 1 To par utilisateur si l’espace est un problème).

Si vous avez téléchargé la mise à jour Windows 10 mais ne l’avez pas encore installé : Si vous êtes dans cette catégorie, vous avez probablement téléchargé manuellement la mise à jour avant son déclenchement automatique et la seule chose à faire est de ne pas l’installer !

Malheureusement, le niveau de contrôle que vous avez sur “comment” et “quand” Windows applique les mises à jour majeures du système d’exploitation dépend de la version que vous avez. S’il s’agit d’une installation Windows 10 Pro ou Windows 10 Entreprise, vous pouvez différer cette mise à jour ainsi que toutes les mises à jour futures en optant pour le canal semi-annuel au lieu du canal semi-annuel (ciblé). Cette option retarde les nouvelles versions jusqu’à deux mois après leur première mise à disposition, laissant ainsi le temps nécessaire à Microsoft pour résoudre les éventuels problèmes.

Ce paramètre est accessible depuis Mise à jour et sécurité> Windows Update> Options avancées.

Toutefois, si vous êtes un utilisateur Windows 10 Home, vous ne pouvez pas suspendre les mises à jour. La seule option que vous ayez est d’arrêter le service Windows Update, ce qui implique de se plonger dans de la ligne de commande ou dans PowerShell. Le gros inconvénient est que cela stoppera toutes les mises à jour, y compris les correctifs de sécurité du Patch Tuesday, expliquant ainsi pourquoi nous ne vous recommandons pas de le faire !

Cela devrait être la question cruciale de toute enquête interne menée au sein de Microsoft : pourquoi les utilisateurs de Windows Home ne peuvent-ils pas stopper les mises à jour en dernier recours ? En théorie, Microsoft a mis en pause les mises à jour pour ce groupe particulier en leur nom. Mais il a fallu près de quatre jours pour que cet arrêt soit effectif, après que les premières plaintes concernant Windows 10 1809 aient fait surface.


Billet inspiré de Microsoft hits the brakes on latest Windows 10 update – what to do, sur Sophos nakedsecurity.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.