hoax facebook
Produits et Services PRODUITS & SERVICES

Hoax Facebook viral : une application indiscrète qui vous rend chauve et change votre sexe !

Un hoax Facebook viral qui n'en est pas un ! Des soi-disant "hackers de l’extrême" voleraient des données personnelles, via des applications de divertissement populaires, et transformeraient votre photo, en vous montrant à quoi vous ressembleriez si vous changiez de sexe, ou si vous aviez beaucoup moins de cheveux !

Méfiez-vous de ces “pirates de l’extrême”! Ce sont les pires ! Ils “prennent le contrôle des données personnelles des internautes et les revendent sur le marché noir !!!!”.

Mais pas n’importe quel internaute ! En effet : ils se focalisent essentiellement sur ces utilisateurs Facebook qui veulent voir à quoi ils ressembleraient s’ils étaient chauves ou du sexe opposé !!!

…Ou pas !!!!

En effet, il s’agit du hoax Facebook viral du moment visant à effrayer les utilisateurs du réseau social ! Quelques hoaxters sont arrivés avec une fiction concernant les “hackers de l’extrême” qui volent des données personnelles via des applications de divertissement populaires et transforment votre photo, en vous montrant à quoi vous ressembleriez si vous changiez de sexe, ou si vous aviez beaucoup moins de cheveux.

Depuis le mois dernier, les hoaxes se sont propagés à la vitesse de la lumière.

Voici l’un des nombreux que vous pouvez trouver sur Facebook depuis jeudi dernier, et qui a été partagé près de 13 000 fois, recueillant près de 671 commentaires :

hoax facebook

Et voici le texte intégral :

AVERTISSEMENT FACEBOOK 

Il existe un lien vers un site internet qui circule plutôt très rapidement sur Facebook, et qui vous permet de “voir à quoi vous ressembleriez si vous changiez de sexe”, et qui vous permet de voir également à quoi vous ressembleriez “si vous étiez chauve”.  

NE CLIQUEZ PAS sur ces liens, ils sont contrôlés par des pirates de l’extrême, qui prennent le contrôle sur vos données personnelles et les revendent sur le marché noir. Dès que vous avez cliqué sur partager au niveau de Facebook, ce dernier donne à ces pirates un accès instantané à vos données personnelles et met en péril des informations sensibles concernant votre famille et vos amis.  

MERCI DE PARTAGER POUR EN INFORMER VOS AMIS.

Snopes a désamorcé ces avertissements viraux mercredi.

Bien sûr, les applications peuvent accéder aux données personnelles au niveau des profils utilisateurs, mais pas de manière illégale. La menace en matière de cybersécurité qu’ils ont présentée est “exagérée”, selon Snopes. Après avoir cliqué sur un lien dans l’une de ces applications de divertissement, une page web externe s’ouvre et demande à l’utilisateur de se connecter avec Facebook pour voir les résultats.

En petits caractères au bas de la page apparait cet avertissement :

Cette application utilise des données et du contenu seulement s’ils sont accessibles au public ou avec le consentement des utilisateurs. Nous vous demandons d’utiliser l’application uniquement dans le cas où d’autres utilisateurs ne seront pas impliqués.  

* Seuls les utilisateurs ayant atteint l’âge de 16 ans peuvent utiliser cette fonction gratuite. Vous acceptez que votre photo soit transmise au fournisseur FaceApp (St. Petersburg, RU) dans le seul but de son édition et sera supprimée par la suite (protection des données et avis d’objection).  

Et quelles sont les données que ces éditeurs d’applications russes, vous permettant de devenir chauve et de changer de sexe, vont récupérer après que vous ayez cliqué ?

Snopes déclare que les utilisateurs qui ont cliqué, voient apparaitre une boîte de dialogue les informant que certaines informations (en général les données du profil Facebook, des photos et leurs adresses email) seront automatiquement partagées avec le site web si ils continuent. Certaines applications demandent également l’autorisation de publier sur la page Facebook de l’utilisateur.

Les utilisateurs qui continuent arrivent ensuite face à une sélection de photos provenant de leur page Facebook, et sont invités à en choisir une pour la modifier. L’application affiche ensuite les versions de la photo en question avant et après : une avec des cheveux, l’autre sans. Ensuite, l’application invite l’utilisateur à liker l’application.  Snopes la considère “relativement inoffensive”. Bien sûr, nous devons toujours être prudents lorsque nous autorisons des applications à accéder à nos données personnelles.

Snopes vous conseille de vérifier les conditions générales d’utilisation et les politiques de confidentialité pour vous assurer d’être bien au courant de ce vous êtes en train d’accepter. Comme, par exemple, votre premier-né (vous n’avez pas le temps ? Découvrez un nouveau projet d’apprentissage automatique qui transforme les politiques de confidentialité en de jolis organigrammes !).

Voici une synthèse faite par Facebook sur le type de données que des jeux et des applications peuvent collecter lorsque vous les installez :

N’oubliez pas que lorsque vous installez une application, vous lui donnez l’autorisation d’accéder à votre profil public, incluant votre nom, vos photos de profil, votre nom d’utilisateur, votre numéro de compte, vos réseaux et toute information que vous choisissez de rendre public. Vous donnez également à l’application d’autres informations pour personnaliser votre expérience, notamment votre liste d’amis, votre sexe, votre tranche d’âge et votre position.  

Bien sûr, ce n’est pas parce que ce hoax Facebook viral est plutôt distrayant, que nous ne devons pas nous inquiéter de toutes les données récupérées par Facebook et d’autres acteurs, avec des intentions d’ailleurs bien moins honorables, comme des annonceurs avec une visée politique.

Mais en ce qui concerne les tueurs de hoaxes, nous pouvons prendre une grande respiration et nous relaxer dès lors qu’il s’agit d’applications qui vous rendent chauve et change votre sexe : elles ne sont vraiment pas extrêmement malveillantes. Les seules personnes malveillantes à l’œuvre ici semblent être les fabricants de hoaxes qui font peur aux internautes pour rien.

Ce qui m’amène à mon commentaire préféré concernant les publications sur ces hoaxes :

Il existe une nouvelle publication sur des pirates qui volent les données personnelles des utilisateurs, mais qui en réalité teste la crédulité d’une personne et montre bien à quel point les messages alarmistes se répandent vite sur les médias sociaux … restez vigilant et gardez l’œil ouvert !! 


Billet inspiré de Facebook’s see yourself bald app: extreme hackers or extreme hoax?, sur Sophos nakedsecurity.

Qu’en pensez-vous ? Laissez un commentaire.

Your email address will not be published.