Les prévisions Malwares 2018 : toujours plus de malwares Android !

Mobilité

Selon l’analyse des SophosLabs, dans les prévisions concernant les Malwares pour 2018 publiées récemment, nous voyons que les malwares Android se développent, avec les ransomwares représentant une menace sans cesse grandissante.

malwares android

Dans les prévisions concernant les Malwares pour 2018, publiées cette semaine, nous voyons que les malwares Android se développent, avec les ransomwares représentant une menace sans cesse grandissante. Selon l’analyse des SophosLabs, le nombre d’attaques ayant visé des clients Sophos, utilisant des appareils Android, a augmenté presque tous les mois en 2017.

Le nombre d’applications malveillantes a augmenté régulièrement au cours des quatre dernières années. En 2013, un peu plus d’un demi-million étaient malveillantes. En 2015, ce chiffre était passé à 2,5 millions, pour finalement atteindre environ 3,5 millions en 2017.

malwares android

Rowland Yu, un expert en cybersécurité au sein des SophosLabs et spécialisé dans les malwares mobiles, a déclaré que rien qu’en septembre, plus de 30% des malwares Android malveillants traités par les SophosLabs étaient des ransomwares.

En observant les principales familles de malwares Android depuis le début 2017, Rootnik a été le plus actif, représentant 42% de tous les malwares bloqués par les SophosLabs. PornClk était le deuxième plus actif avec 14%, alors qu’Axent, SLocker et Dloadr suivaient avec respectivement 9%, 8% et 6%.

De nombreuses applications sur Google Play ont été infectées avec Rootnik, et cette famille de malwares a également exploité la vulnérabilité DirtyCow Linux, fin Septembre.

Pendant ce temps, les SophosLabs ont assisté à une baisse du nombre de PUAs (Potentially Unwanted Applications, des applications que certains considèrent comme un problème et que d’autres sont prêts à tolérer, comme les adwares par exemple).

Les chiffres ont augmenté régulièrement entre 2013 et 2016, mais en 2017, il est passé de 1,4 million à moins de 1 million.

malwares android

Parmi les PUAs observées par les SophosLabs cette année, Android Skymobi Pay représentait 38% de toute l’activité, suivie par Android Dowgin (16%) et par Android Riskware SmsReg (12%).

Pour plus de détails sur la menace des malwares Android, téléchargez les prévisions Sophos concernant les Malwares pour 2018. Les entreprises peuvent se protéger contre la menace des malwares Android et les PUAs avec Sophos Mobile, tandis que les utilisateurs, chez eux, peuvent se protéger gratuitement avec Sophos Mobile Security pour Android.


Billet inspiré de 2018 Malware Forecast: the onward march of Android malware, sur Sophos nakedsecurity.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.