Safety check de Facebook : dire à vos proches que vous êtes en sécurité est une bonne chose

Réseaux sociauxFacebookGéolocalisationSécurité sur les réseaux sociaux

La fonction Safety Check de Facebook est très utile pour rassurer ses proches en cas d’incident dans une zone où vous vous trouvez. En aucun cas cette fonctionnalité n’a pour objectif d’augmenter le climat anxiogène d’une manière générale.

safety check

Les jours qui suivent un incident, ce qui est effrayant ce sont les réponses des commentateurs déclarant qu’il existait une meilleure façon de faire face à la panique et à la tragédie. Un exemple concret est un article publié quelques heures après l’attentat terroriste dans le Borough Market de Londres ce week-end, où l’auteur suggère que ceux qui utilisent la fonction Safety Check de Facebook réagissent de façon exagérée.

En plus, il soutient que le fait de se connecter au site, en utilisant cette fonction, accroît ainsi les angoisses des gens à propos d’un tel événement et crée un climat de peur. Je ne suis pas d’accord !

La fonction Safety Check de Facebook est une fonctionnalité incroyablement utile, même pour les petits incidents qui affectent des dizaines, plutôt que des centaines, de personnes. C’est un outil simple, basé sur la géolocalisation des utilisateurs, qui permet de se marquer comme «safe», lorsqu’un incident se produit à proximité, en informant les autres sur leur liste de contacts.

Bien sûr, à la suite d’une attaque terroriste, être incité par un réseau social comme Facebook pour se déclarer lors de la connexion comme “safe”, peut être considéré comme une tentative pour collecter encore plus de données sur vous et vos mouvements.

En effet, le point sur lequel insiste l’auteur est que l’utilisation de la fonction Safety Check signifie que les utilisateurs “s’engagent plus intimement avec le média social que d’habitude”, et soulèvent des préoccupations recevables quant à la façon dont Facebook pourrait utiliser ces données.

Sophos HomeMais pour les personnes qui sont concernées par un incident effrayant comme l’attaque à Londres ce week-end, les avantages du Safety Check l’emportent sur un éventuel problème de protection de la vie privée. Lorsque les amis et les proches s’inquiètent, ils peuvent se rassurer instantanément sur la situation de quelqu’un, ce qui garantit qu’ils n’ont pas besoin d’envoyer des dizaines de messages via d’autres médias pour savoir si leur proche est en bonne santé, et cela semble un sacrifice raisonnable à faire. Notre engagement et nos données peuvent être une monnaie d’échange certes, mais être en mesure d’offrir aux autres une certaine sérénité est tout de même inestimable.

Compte tenu de cela, il semble faux et plutôt cynique de dire que la fonction Safety Check “crée une culture d’hyper vigilance qui porte atteinte à notre capacité à se sentir relativement en sécurité dans notre environnement”.

Nous vivons dans des temps technologiquement connectés, nos appareils sont toujours allumés, et nous envoyons et recevons de multiples communications en ligne de façon régulière et rapide. Se connecter de cette façon n’est pas inhabituelle, c’est la norme de nos jours, et non la cause et l’effet d’une fonction Facebook. Si c’est la façon dont la majorité d’entre nous se connectent les uns aux autres, le silence de quelqu’un sur une plate-forme en ligne pendant une crise peut effectivement générer des inquiétudes.

Et c’est justement le rôle que joue la fonction Safety Check. Il ne s’agit pas du désir narcissique d’une personne d’attirer un peu d’attention, comme certains le suggèrent, en profitant d’une tragédie : il s’agit d’informer les autres que vosu êtes en bonne santé, et souvent ceux vivant à certains endroits où ils n’ont aucune idée de la distance réelle entre le London Bridge ou le Borough Market et l’endroit où se situe un proche vivant dans les banlieues.

Il s’agit de rassurer les gens, qui sont déjà suffisamment stressés par les médias et la presse internationale, diffusés en direct, et par toutes les chaînes des médias sociaux possibles, que vous êtes en sécurité.

Cette fonction offre une immédiateté pour vos amis et vos proches inquiets, qui dans un passé non connecté, était impossible à obtenir. C’est une fonctionnalité exceptionnelle, simple, qui permet de dire instantanément aux gens qui nous entourent qu’ils n’ont pas à s’inquiéter.

Quand une crise comme celle-ci se produit, il existe un dicton qui dit que nous devrions être le signal, et non pas le bruit, que nous ne devrions offrir que ce qu’il faut savoir, quand il y a une situation de panique. En cliquant sur le lien “safe” pour que les autres sachent que vous êtes vraiment en sécurité, vous ne faites qu’indiquer simplement cela, et si, nous espérons tous que non, un autre incident arrive ici à Londres, j’espère que Facebook offrira encore cette fonctionnalité à ceux qui veulent l’utiliser.



Billet inspiré de Facebook safety check: telling loved ones you’re safe is a good thing, sur Sophos nakedsecurity.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s