Pseudos Twitter : changement du système de mention, une bonne ou une mauvaise idée ?

Réseaux sociauxTwitter

Pseudos Twitter : changement du système de mention, une bonne ou une mauvaise idée ?

A première vue, il s’agit d’une mini-évolution positive dans l’univers des réseaux sociaux et du micro-blog : Twitter ne prendra plus en compte les pseudos Twitter des utilisateurs dans le décompte du nombre de caractères quand nous répondons à des tweets, selon une déclaration faite jeudi.

Fini les pseudos Twitter en pagaille au début d’une discussion, s’est enthousiasmé le réseau social ! Les utilisateurs pourront avoir des conversations avec plusieurs personnes, sans être inquiets que les identifiants ne consomment tout leur capital de caractères attribué pour leurs tweets, a déclaré Twitter.

Pour le meilleur ou le pire, bien sûr !

Le fondateur de Twitter, Jack Dorsey, a expliqué dans un tweet que cette modification permettait “de se concentrer davantage sur le texte d’une conversation plutôt que sur la syntaxe des destinataires”.

Sophos Home

Un bon nombre d’utilisateurs du média social ne sont pas de cet avis. En effet, ils se sentent victimes comme s’il s’agissait d’un bug. En fait, les utilisateurs se sont plaints de ce nouveau système depuis que sa version bêta était en test en octobre dernier, car il supprime la plupart des pseudos Twitter inclus dans la conversation, rendant ainsi difficile de garder une trace de ceux qui participaient à la discussion.

Beaucoup d’utilisateurs ont souligné que ce type d’amélioration n’était pas la bienvenue sur Twitter. Il serait préférable, par exemple, de mettre en place la désactivation des comptes abusifs, la possibilité de modifier les tweets et/ou d’interdire les comportements à tendance nazis.

Ce n’est pas la première fois que le réseau social de microblogging tente de revoir sa limite de 140 caractères.

Les utilisateurs ont mis au point leurs propres solutions de contournement : par exemple, “tweetstorms” découpe des propos un peu trop longs en plusieurs tweets consécutifs.

“Twitter canoes”, concernant les conversations en cours, est une autre solution pratique. Jusqu’à cette dernière initiative de Twitter, ces astuces permettaient facilement de débarquer quelqu’un du canot s’il s’engageait, par exemple, dans une direction que les participants présents depuis le début de la conversation n’appréciaient pas. Tout ce que vous aviez à faire, c’était de supprimer le nom d’utilisateur d’un internaute au niveau du texte d’un tweet.

À présent ? Ces efforts de courtoisie sont un lointain souvenir. En effet, maintenant, vous devrez cliquer sur le bouton “Répondre à” pour découvrir les autres destinataires présents au sein d’une conversation Twitter.

Il ne s’agit pas d’un réel progrès étant donné les problèmes persistants chez Twitter avec les différents abus et autres trolls. Avec cette nouvelle initiative, il sera plus difficile pour nous de voir si un individu qui est en train de nous “troller” est dans la liste des destinataires avant de répondre à un tweet.

Cela revient à se rendre à une soirée dans une maison où toutes les lumières sont éteintes. Êtes-vous sûr de vouloir y aller et discuter avec les autres invités ? Il est toujours plus sûr de savoir qui est actuellement présent avant de s’impliquer davantage.

Au-delà de cet aspect, dès le départ, il est difficile de savoir si vous êtes vous-même dans une conversation, étant donné que l’étiquette “Autres” a été retirée. Dans l’en-tête d’un tweet à plusieurs parties, vous pouvez voir qui a été cité et qui a répondu, mais c’est tout : n’importe qui d’autre qui est encore dans le canot n’est pas visible.

Matthew Panzarino de Tech Crunch, qui avait participé au test de la version bêta en octobre dernier, a posté un exemple de la nouvelle configuration de réponse, si vous souhaitez voir le rendu final.

Il l’a tout simplement appelé ainsi : un désastre.

Beaucoup d’autres utilisateurs sont d’accord. La suggestion de Panzarino est la suivante : supprimer les pseudos Twitter dans le décompte du nombre de caractères, mais laisser-les dans le texte pour que les participants puissent les voir, de la même manière qu’une photo peut être vue dans un tweet, sans être prise en compte dans le calcul du nombre maximal de caractères.

Enfin, je m’adresse à vous, utilisateurs de Twitter, avez-vous déjà testé cette nouvelle configuration de Twitter ? Nous aimerions avoir vos retours à ce sujet, dans la section des commentaires ci-dessous.

Billet inspiré de Twitter users hit out at confusing revamp of @ mentions, par Lisa Vaas, Sophos NakedSecurity.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.