Conseil pour Donald Trump : tweeter sans réfléchir, un danger pour la sécurité nationale ?

Réseaux sociauxConfidentialitéSécuritéSécurité sur les réseaux sociauxTwitter
sécurité nationale

Conseil pour Donald Trump : tweeter sans réfléchir, un danger pour la sécurité nationale ?

sécurité nationaleLes journaux ont été remplis de critiques vis-à-vis du futur président des États-Unis, Donald Trump, et de son utilisation des réseaux sociaux. Il a utilisé Twitter pour critiquer ses détracteurs, pour descendre des spectacles de comédie et enfin pour s’en prendre à Meryl Streep.

Il est évident qu’il a un style tout à fait différent des présidents précédents, mais un commentaire nous intrigue : John Brennan, qui est le directeur sortant de la CIA, a averti que Trump mettait danger la sécurité nationale.

Nous pouvons comprendre que Brennan ne soit pas content de voir son agence comparée aux nazis (une comparaison faite par Trump). Mais la sécurité nationale ? Nous avons demandé à des experts, quelles pouvaient être les implications de quelqu’un qui parlait trop sur les réseaux sociaux.

Lee Munson, expert en sécurité chez Comparitech, n’a pas voulu faire de commentaires particulier sur Trump, mais en général quand il s’agit de médias sociaux, il a partagé notre scepticisme. “Trop de bavardage peut coûter la vie, selon le vieil adage, mais est-ce vraiment le cas lorsque les politiciens et autres personnes de premier plan au niveau mondial sautent sur Twitter et d’autres plates-formes de réseaux sociaux ? Très improbable, est la réponse”, a-t-il ajouté.

“Alors que tout le monde a vu des célébrités au comportement bizarre s’effondrer en ligne, après avoir tenu des propos stupides dans le feu de l’action, je ne m’attends pas à ce que quelqu’un de sain d’esprit, révèle des secrets d’État ou diffuse des informations qui pourraient mettre des vies en danger.

“En fait, les seules entités susceptibles de révéler des informations qui pourraient sérieusement nuire à une nation sont celles telles qu’Edward Snowden et Wikileaks, et qui ont, on pourrait bien évidemment débattre sur ce sujet, rendu un grand service à tout le monde”.

Robert Schifreen, PDG et fondateur de SecuritySmart, était moins optimiste. “La sécurité prend de nombreuses formes et nous négligeons souvent certaines d’entre elles”, a-t-il dit.

«Dans la sécurité des données classique, par exemple, nous mettons souvent trop de ressources pour protéger la disponibilité au détriment de la confidentialité et de l’intégrité. Si vous êtes un politicien, la sécurité est directement liée à votre réputation et à l’avenir de votre propre parti. Il est toujours judicieux de penser à ce que vous êtes sur le point de tweeter avant de cliquer sur le bouton “publier”. Surtout si vous avez accès à des secrets d’état et que vous n’êtes pas sûr à 100% que ce que vous êtes sur le point de tweeter n’en est pas un !”

Et c’est ici que les objections de Brennan nous reviennent à l’esprit. Son problème spécifique semble être que la spontanéité peut être incompatible avec la sécurité nationale. Enfin, c’est justement en twittant apparemment sans réfléchir que dans le futur, Trump en tant que président pourrait causer de sérieux dommages.

S’il ne commence pas à appliquer bientôt un filtre teinté de bon sens à ses interactions, décevant certaines personnes appréciant tout particulièrement sa franchise sans détour, un effondrement en ligne des plus sérieux est tout à fait possible.

//platform.twitter.com/widgets.js
Partagez Conseil pour Donald Trump : tweeter sans réfléchir, un danger pour la sécurité nationale ? : http://wp.me/p2YJS1-3d0
Billet inspiré de Advice to Donald Trump: think before you tweet, par Guy Clapperton, Sophos NakedSecurity.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.